Tél

06 52 06 63 00

E-mail

orench.anna@gmail.com

Nous trouvons souvent sur le net des listes des “top ten” aliments anti-stress. Ce sont des fruits et légumes, comme des graines ou céréales, et même des produits exotiques à privilégier dans notre alimentation pour aider l’organisme gérer les états de tension. Or, qu’est-ce qu’ils ont en commun qui leur confère ces propriétés calmantes ? Je les ai classé en 6 groupes pour mieux comprendre.

Les différents composants naturellement présents dans les aliments peuvent contribuer d’une façon ou autre à améliorer notre réponse au stress. Cependant, certaines vitamines et minéraux, comme d’autres molécules, sont spécialement indiqués pour ce propos. Voici une liste des plus importants, et les aliments qui les contiennent, à privilégier dans nos repas.

Magnésium

Le plus célèbre des composants anti-stress c’est sant doute le magnésium. On connaît tous l’action de cet oligoélément sur les contractures musculaires, mais il aide aussi à la bonne transmission nerveuse. Ceci le situe au top de la liste, et nous pouvons le trouver dans le cacao, maigre, cru si possible, (à ne pas confondre avec le chocolat industriel qui souvent contient du lait, du sucre et des arômes), les bananes, les anchois à l’huile et les amandes, parmi d’autres.

Antioxydants

Il s’agit d’un grand groupe de molécules qui ont la capacité de neutraliser les fameux “radicaux libres”. Ces petits méchants sont des sous-produits du métabolisme impliqués dans l’enveillissement et mort cellulaire. Ils sont souvent résultat de l’acidification de l’organisme provoquée par le stress. Donc, les antioxydants auraient une fonction préventive et réparatrice. Dans cette famille on trouve principalement les vitamines A, C et E, comme toute la famille des polyphénols. Les fruits rouges sont très riches en ces derniers, comme les agrumes le sont en vitamine C, et les oléagineuses (notamment l’huile d’avocat) en vitamine E. De son côté, la vitamine A à grandes doses peut déranger le fonctionnement du foie. C’est pour ceci que l’on privilégie ses précurseurs les bêta-carotènes très présents dans les carottes ou les poivrons.

Sélénium

Cet oligoélément joue un rôle principal dans le combat contre le stress oxydatif. De plus, Il agit comme modulateur de la réponse immunitaire. Finalement, il participe également à la prévention des maladies cardio-vasculaires, si liées au stress, et on le trouve dans les champignons, les céréales intégrales ou les fruits de mer.

Vitamine B9

Nous connaissons déjà l’effet bénéfique des vitamines du groupe B sur le système nerveux. Cependant, c’est la B9 (ou acide folique) la vitamine à favoriser puisqu’elle participe au bon fonctionnement des neurotransmissors. Parmi les aliments qui la contiennent il se trouve le brocoli, les épinards, les œufs durs, ou la levure de bière.

Oméga 3

Ce sont des “acides gras essentiels” et font partie de notre alimentation quotidienne. Ils participent à des nombreux processus dans l’organimes, dont la régulation de la tension artérielle. D’autre part, ils ont une action anti-inflammatoire, en stimulant la production des prostaglandines de type 3. Or, ils sont en concurrence avec d’autres acides gras, les Oméga 6, d’action pro-inflammatoire. Toutefois, ceux-ci sont beaucoup plus présents dans l’alimentation, notamment dans l’huile de tournesol. C’est pour ceci que l’on insiste souvent sur la consommation des oméga 3. On les trouve ces dans le poisson gras, les huiles végétales (notamment de lin ou de colza), ou dans le chanvre.

5HTP

Le 5 Hydroxytryptophane est un acide aminé précurseur de la sérotonine. Celle-ci est, à son tour, un neurotransmetteur qui s’associe à la “bonne humeur”. Indispensable dans les cadres d’angoisse et déprime, le 5HTP est également indiqué pour calmer l’apétit excessif. On le trouve souvent dans les vitrines des parapharmacies en forme de complément alimentaire, mais nous pouvons aussi le consommer dans notre assiette. En effet, on le trouve dans la salade verte, le poisson ou les noix.

Enfin, nous avons de quoi composer un menu anti-stress ! D’ailleurs, si vous avez besoin de conseil sur comment bien combiner ces aliments, n’hésitez pas à me contacter.

Sources :

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *