Tél

06 52 06 63 00

E-mail

contact@annaorench.com

On entend depuis longtemps les possibles bénéfices du cannabis sur la douleur et le stress, malgré qu’il soit une substance illégale. Cependant, depuis un certain temps, on trouve en vente libre dans le marché le CBD, un dérivé aux similaires propriétés, sans effet toxique ou addictif. On dirait la panacée, or, peut-on lui faire confiance ?

Mais qu’est-ce que c’est ce CBD dont tout le monde parle ?

Le cannabidiol (CBD) est un des composants du chanvre (Cannabis sativa) du groupe des cannabinoïdes. Le chanvre est la plante qu’on appel aussi cannabis ou marihuana. Cette molécule n’a pas d’effet stupéfiant, et présente certaines propriétés bénéfiques pour la santé. Les produits à base de CBD contiennent cette substance, dissociée d’autres composants du chanvre.

Quelle différence avec le cannabis que l’on fume ?

Depuis des années, des organisations comme Cannabis sans Frontières se battent pour la réglementation du marché de cette plante. En fait, le conflit au sein de cette bataille est du au élevé contenu de THC (TetraHydroCannabinol) dans le chanvre. Ceci est un autre composant du chanvre, mais à effets addictifs et toxiques chez certains individus et doses, dont sa diabolisation. Pourtant, malgré sa mauvaise presse, dans certains hôpitaux on utilise le cannabis contenant du THC dans leur service d’oncologie.

Or, le CBD résout l’opposition entre usage medicinal et usage récréatif du cannabis. En effet, les produits vendus légalement en France contenant du CBD, ne peuvent contenir plus de 0,2% de THC. Donc, on ne les utilise qu’à fin cosmétique, ou pour promouvoir le bien-être, d’où sa légalité. Ils n’ont pas un effet psycho trophique.

Est-il vraiment efficace pour promouvoir la détente ?

Les études scientifiques sont encore peu nombreux et jeunes, donc le corps médicale se prononce prudemment sur les propriétés de ce cannabinoide. Néanmoins, les laboratoires que commercialisent ces produits, ainsi que nombreux professionnels de la santé, préconisent l’usage du CBD. Parmi les affections majeures que cette substance pourrait aider on trouve le cancer, la fibromyalgie, la diabètes ou l’epilepsie.

Néanmoins, hormis un cadre médical, on recommande le CBD pour soulager les problèmes de l’esphère psico-affective et nerveuse. En effet, il est bien réputé pour soulager l’anxiété, les crises d’angoisse ou les troubles du sommeil. Également, il aiderait à réduire les nausées et les vomissements, dont son intérêt dans le champ oncologique. De plus, on lui accorde une action réparatrice indiquée dans certaines altérations de la peau.

Comment peut-on le consommer ?

En dépit de sa nouveauté, plusieurs formats se sont développés pour sa consommation. Crèmes cosmétiques, e-liquide pour papoter, pâtes comestibles ou même des chewing-gums font parti des présentations que l’on peut trouver. Cependant, les préparations sous forme d’huile ou de capsules sont les plus indiquées pour une cure, puisqu’on peut mieux contrôler la dose.

Le prix d’un flacon d’huile de 10ml de CBD peu aller de 25€ à 150€ selon la qualité et sa teneur en principe actif. Il peut paraitre cher, mais quand il s’agit de compléments alimentaires, je déconseille les solutions bon marché. Malheureusement, la sécurité sociale ne rembourse pas ces produits car il s’agit de compléments alimentaires ou de produits cosmétiques. Cependant, on trouve du CBD dans certains médicaments administrés en pharmacie comme l’Epidiolex, pour traiter l’épilepsie.

Est-il conseillé pour moi ?

En termes généraux, on ne décrit pas des contre-indications au CBD à l’exception de son usage dans le cadre de traitement de l’épilepsie et des troubles psychotiques. Dans ce cas, des effets secondaires comme la fatigue, la perte du poids ou la diarrhée ont été reportées.

En dehors ces circonstances, il faut tenir en considération d’autres facteurs comme la prise de médicaments (notamment dans un processus oncologique), ou d’autres compléments alimentaires. De même, il est toujours convenient encadrer sa consommation dans un programme bien-être à mesure.

Pour un conseil personnalisé sur la pertinence du CBD dans votre cas particulier, n’hésitez pas à me contacter.

Sources :

  • https://www.cbdcorner.fr/
  • https://www.sciencesetavenir.fr/
  • https://lecannabiste.com/
  • https://www.doctissimo.fr/

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.