Tél

06 52 06 63 00

E-mail

orench.anna@gmail.com

Elles colonisent notre esprit comme des petits moucherons qu’on a du mal à chasser. Elles sabotent notre concentration, nous font perdre du temps, et son source d’angoisse. Les gens surmenées, ont bien l’intérêt de gérer ces occupantes non souhaitées, pour éviter de se faire envahir. Heureusement, nous avons les fleurs de Bach pour faire face à l’invasion des pensées parasites.

La pensée obsessionnelle est, sans doute, cause et effet à la fois, du stress. En effet, avoir le mentale peuplé d’idées qui ne sont pas les bienvenues, est un composant classique de la surcharge mentale. Inversement, un psychisme épuisé par le débordement, est une proie facile pour ce fléau. Gérer ce tourbillon répétitif et fatigant est, donc, impératif dans la gestion du stress. Pour ceci, les fleurs de Bach sont des indiscutables alliées.

Typiquement, on penserait de suite au Marronnier blanc. On l’utilise en première intention pour les pensées non désirées. Cet élixir nous aide à nous concentrer dans le moment présent et à éviter, donc, la torture mentale.

Cependant, cette tendance à réfléchir en boucle sur un sujet, révèle une persistance caractéristique des individus ayant besoin de la Verveine. À l’aide de cette fleur on peut apprendre à canaliser l’énergie mentale vers des tâches plus productives.

D’un autre côté, il est conseillé, généralement, de ne pas accorder trop d’importance à ces papillons qui survolent, fâcheux, nos têtes. Effectivement, essayer de contrôler les pensées parasites ne ferait que les renforcer. De façon que le Prunus, indiqué pour la peur à la perte de contrôle, peut nous aider à lâcher prise. À force de les ignorer, elles finiront par disparaître ou, au minima, leur présence laissera de nous gêner.

Dans ce même sens, le Pin peut nous permettre de déculpabiliser d’avoir ces idées noires et toxiques.

Finalement, il faut savoir que souvent ces pensées non désirées sont un reflet de nos peurs quotidiennes. C’est pour cela que le Mimule peut venir à l’aide, pour nous apporter le courage nécessaire pour les affronter.

En outre, au delà des élixirs floraux, pour se débarrasser de ces idées encombrantes on peut faire appel à des pensées positives, pour les remplacer et pour se changer les idées. Aussi, le fait de les verbaliser, ou encore de les écrire pour après jeter la feuille de papier, bien chiffonnée, peut également aider.

Pour un conseil personnalisé en fleurs de Bach en ligne :

Sources :

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *