Tél

06 52 06 63 00

E-mail

contact@annaorench.com

Le mémorable groupe ABBA, les rois du ” feel-good “, nous disaient que ” rien ne peut capturer un cœur comme une mélodie ” et ils avaient bien raison. L’effet de la musique sur les états d’âme a été étudiée et validée formellement. Or, sans besoin de faire appel à un professionnel, nous pouvons nous servir de la musique comme outil anti-stress d’urgence. Il suffit de choisir le bon morceau pour faire disparaitre les nuages de notre tête et voir apparaitre, à leur place, un joli arc-en-ciel.

Les effets de la musique sur le système nerveux

Dans mon pays on dit que “celui qui chante, éloigne son mal”. Les recherches ne font que confirmer cette sagesse populaire. En effet, les effets de la musique sur le système nerveux on été recherchés, et on donné lieu à la musicothérapie.

La Fédération Française de Musicothérapie affirme que cette pratique de soin ” s’adresse, dans un cadre approprié, à des personnes présentant des souffrances ou des difficultés liées à des troubles psychiques, sensoriels, physiques, neurologiques, ou en difficulté psycho-sociale ou développementale. 

On peut dire, donc, qu’elle est pertinente dans le cadre de la gestion du stress. Ainsi, on trouve des thérapeutes spécialisés, qui se servent de cet délicieux art pour nous guérir de nos troubles.

Or, à un niveau plus immédiat et quotidien, la musique peut s’avérer un outil anti-stress rapide et efficace. La preuve est-ce qu’on se sert traditionnellement de la musique pour créer des ambiances. Dans les bars et restaurants, mais aussi dans les magasins il y a souvent un fil musical. Ceci sert à encourager la consommation. Pourquoi pas l’utiliser pour améliorer nos émotions, le jour à jour ?

Choisir sa mélodie

Puis que la musique a une influence évidente sur notre psychisme, on peut comprendre qu’elle ne déclenche uniquement des états de joie et de relaxation. Certaines musiques peuvent être trop dynamisantes, ou même induire à la haine. En effet, certains groupes ont été accusés d’avoir des influences négatives sur des jeunes, avec des conséquences néfastes. Il faut, donc, bien choisir un morceau qui nous amène à un état d’âme positif et joyeux.

Je ne parle pas forcement des musiques soit disant “zen”, avec des bruits de rivières et des oiseaux. En fait, pour certains personnes elles peuvent résulter énervantes au bout d’un moment. Je pense plutôt à nos chansons préférées de l’adolescence, celles qu’on écoutait en boucle et qui nous donnaient des frissons. Ces morceaux de musique ont le pouvoir d’éveiller en nous la joie qu’on ressentait naguère. En plus, ils atteignent notre cœur de façon immédiate, pas besoin d’attendre à digérer le morceaux.

Or, nous pouvons également trouver parmi les musiques d’aujourd’hui des morceaux capables de nous remonter le moral. C’est vraie que parfois, avec l’âge, on donne moins importance à la musique, on lui dédie moins de temps. C’est pour cela qu’on organise souvent des soirées “eighties”, pour la nostalgie qu’elles évoquent, mais aussi parce que on connaît moins la musique actuelle. Mais, je vous rassure, il y a de nos jours des merveilleux musiciens qui produisent des mélodies formidables. Si on creuse un peu, on peut trouver des nouveaux morceaux qui nous inspirent, ou des intéressantes reprises des vielles musiques.

La musique comme remède d’urgence

Ainsi, dès que nous sommes bouleversés, nous pouvons faire sonner ce morceau qui nous change automatiquement les idées. Peu importe l’endroit ou le moment. On peut toujours se cacher dans les toilettes quelques minutes pour écouter une chanson, en toute discrétion. C’est presque comme prendre une pilule magique sans effets secondaires.

Tout ce qu’il faut c’est d’avoir une “play list” de nos chansons “felle-good” préférées, dans notre téléphone ou autre. En fait, avec la technologie actuelle, une liste mentale suffirait pour la faire sonner directement sur les différentes applications.

N’hésitez pas à fredonner et, si vous le pouvez, à la chanter à plein poumon. Ceci libère l’énergie de cet organe, qui est lié, selon l’énergétique chinoise, à la tristesse. Vous vous sentirez beaucoup mieux et verrez les choses sous un prisme beaucoup plus lumineux. C’est grâce à la musique, les chansons qu’on chante, et la joie qu’elles apportent. Qu’est-ce qu’on serait sans elles ? Alors, chantez !

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.