Tél

06 52 06 63 00

E-mail

contact@annaorench.com

La période estivale, où l’on marche souvent pied nu ou avec des légères sandales, est une excellente occasion pour observer nos extrémités. De fait, on y trouve des nombreux signes sur l’état de l’organisme. Parmi eux, les signes de stress sur les pieds peuvent s’avérer assez évidents. De sorte qu’on peut se poser la question : sont nos pieds en train de demander de l’aide ?

Je dis souvent à mes clients que l’on ne peut pas mentir à un bon réflexologue, puisque rien que l’observation des pieds peut apporter beaucoup d’information. En effet, ces extrémités sont très révélatrices, donc elles témoignent de notre personnalité comme de nos altérations. Identifier les signes de stress sur les pieds peut nous aider à prévenir ses conséquences sur l’organisme. Voici quelques pistes pour apprendre à déchiffrer ce que les pieds essayent de nous dire :

Position

Si, allongés sur nos dos, ou assis avec les jambes étirées, nos pieds tombent totalement écartés, c’est un signe irréfutable de fatigue. Peut-être nous sommes dans la phase d’épuissement, typique du stress chronique. Ceci s’accompagne d’habitude d’une musculature flaccide.

En revanche, nos pieds peuvent rester droits et pointus. Cela manifeste une tendance à être en état d’alerte, ou une difficulté à lâcher prise. Souvent, la musculature aura un tonus rigide. D’ailleurs, un gros orteil rigide ou en flexion dorsale (vers le genou) est typique d’une personnalité anxieuse.

Couleur

J’ai récemment eu affaire à une paire de pieds particulièrement rouges. Ma cliente m’a indiqué, en plus, une petite douleur, sous la pression de mes doigts, sur la zone réflexe du cœur. Après l’avoir interrogé sur l’état de sa circulation sanguine, elle m’a confirmé qu’elle souffrait d’hypertension. En effet, une couleur rougeâtre va toujours évoquer un état de tension, qui, d’habitude, aurai un lien avec notre réponse au stress.

Inversement, une tonalité trop pâle des pieds peut nous faire soupçonner un manque d’énergie. Cela peut correspondre à la phase d’épuissement du stress, comme à un profil passif d’adaptation au stress.

Température

Les pieds chaudes, quand ils ne sont pas le résultat d’une longue randonnée, attestent une tendance à la colère. Chez ces individus, on trouve une réponse agressive au stress, qui comporte des risques pour l’équilibre de l’organisme.

Au contraire, les pieds froids, fréquemment associés à un problème circulatoire, peuvent exprimer un manque d’énergie et donc, d’action. Dans ce cas, on peut deviner une réponse passive face à une situation de danger.

Forme

Les pieds gonflés et pulpeux son généralement résultat d’une longue journée de marche ou debut. Par contre, si ce grossissement est habituel chez nous, cela peut indiquer un débordement émotionnel. Plus précisément, si cette tumescence se trouve au niveau du coussinet, sous la base des orteils, on peut redouter un excès de responsabilités.

Encore, les orteils avec une forme plutôt carrée indiquent une inclination à trop s’investir dans son travail. Attention les candidats au burnout !

Texture

Tels que les mains, les pieds humides indiquent une surexcitation des glandes surrénales. Souvenons-nous que ce sont ces glandes qui orchestrent la réponse adaptative face aux menaces. De façon que on peut soupçonner, dans ce cas, un débordement du système endocrine dans une situation de stress.

Si vous observez des signes de stress sur vos pieds, et que vous envisagez d’y remédier, sachez que les méthodes naturelles comme la réflexologie peuvent s’avérer très efficaces. N’hésitez à me contacter pour plus d’information.

Sources :

  • CRANE Beryl, Reflexology, the definitive practitioner’s manual, 1997 Element Books Limited
  • ELÍAS VALLS Angels, El carácter por los pies, 2013 Editorial Océano
  • STORMER Chris, Language of the feet, 1995 Hodder&Stoughton
  • https://www.alwaysb.com/language-of-the-feet/

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.