Tél

06 52 06 63 00

E-mail

orench.anna@gmail.com

J’avais déjà abordé dans un article le mal au ventre du au stress. Dans ce post précédent, je vous parlais des crampes musculaires provoquées par les altérations émotionnelles via le nerf vague. Cependant, les brûlures d’estomac, très souvent liées au stress, sont tout un autre sujet. Les soulager demande, donc, d’autres stratégies.

Causes

On associe les brûlures d’estomac, aggravées en période de stress, à un excès de sécrétion de jus digestif dans l’estomac. Or, il s’agit plutôt d’une surproduction d’acide chlorhydrique au mauvais moment. En effet, à cause de la prise de certains médicaments, ou de substances acidifiants, l’estomac dépense ses jus gastriques pour décomposer ces substances. De façon qu’il en a moins à sécréter à l’heure de la digestion des aliments.

De façon que les brûlures d’estomac constituent un symptôme qui peut révéler plusieurs déséquilibres. Dans le meilleur des cas, il peut s’agir d’une simple dyspepsie, ou disfonctionnement de l’estomac. Cela peut évoluer dans une gastrite (irritation de l’estomac), jusqu’à une ulcère. Dans ce cas, il faut chercher un avis médicale. Au pire, ce symptôme peut annoncer des pathologies plus graves.

Ce déséquilibre est parfois, mais pas toujours, accompagné de remontés acides. On parle alors de reflux gastrique, qui entraine d’autres complications.

Prévention

Il est conseillé, pour les séniors qui éprouvent ce symptôme pour la première fois, de consulter un médecin. Dans tous les cas, s’il existe d’autres symptômes associés, des examens s’imposent. Ces symptômes peuvent être la perte soudaine de poids, un blocage en avalant les aliments, une fatigue sévère ou le vomissement de sang.

Alimentation

C’est une évidence la nécessité d’éviter les aliments acidifiants, notamment farines blanches, aliments gras, jus de fruits concentrés ou épices industrielles. Aussi, plus que jamais, il faut rester éloignés des suspects habituels : café, thé noir, alcool et sucre. Rappelez vous que les fleurs de Bach peuvent nous aider à décrocher de ces substances, souvent présentes en périodes de stress.

Solutions naturelles

Autre que le traditionnel bicarbonate de soude, on trouve sur le marché des suppléments à base de menthe poivrée, d’effet rafraichissant et digestif. Or, je déconseille l’ingestion d’huile essentielle pure de cette plante plante, car elle peut irriter encore plus les paroisses du tube digestif.

Le gel d’aloe Véra, issu de la pulpe de la feuille, est également indiqué pour soulager les brûlures d’estomac liées au stress au à d’autres causes. À ne pas confondre avec le jus d’aloe Véra, d’effet laxatif.

De son côté, le fenouil en infusion, soulage l’acidité gastrique. D’effet carminatif et digestif, cette plante nous aide également à diminuer les gaz et les ballonnements.

Pour une action cicatrisante de la muqueuse gastrique, l’eau d’argile blanche est très efficace. Cette préparation agit comme un pansement, et a une action alcalinisant au niveau de l’estomac. Si vous êtes déjà habitués à ce remède, qui constitué aussi une cure détox, vous pouvez essayer le lait d’argile. Pour ceci, vous n’avez qu’à remuer le l’argile au fond du verre le matin, pour qu’elle se mélange avec l’eau.

Eau d’argile :

Ces stratégies devraient vous aider à soulager les désagréables brûlures d’estomac. Cependant, une bonne gestion du stress est indispensable pour ne pas aggraver le cas. Pour un programme personnalisé, ou du conseil ponctuel, n’hésitez pas à me contacter.

Sources

  • COURTENEY Hazel, 500 of the most important health tips you’ll ever need, Cico Books 2001.
  • https://videos.doctissimo.fr/sante/troubles-digestifs/
  • https://www.doctissimo.fr/html/dossiers/estomac/
  • Photo by cottonbro from Pexels

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *