Tél

06 52 06 63 00

E-mail

orench.anna@gmail.com

Le burn-out, ou “syndrome d’épuisement professionnel”, trouve ses causes dans divers facteurs. L’un des origines principaux est l’excès de travail ou, plus concrètement, notre difficulté à le gérer ou à le refuser. Contrairement à ce que l’on peut penser, cette problématique n’est pas caractéristique des gens “faibles”. Il ne s’agit pas d’un manque de ressources personnelles face au stress. Bien au contraire, ce sont les personnes très investies qui risquent d’épuiser leur énergie pour accomplir leurs tâches. En conséquence, ces individus sont plus susceptibles au burn-out. En effet, à force de “tenir le coup”, ils finissent par collapser. Si on se trouve, donc, face une surcharge de travail, on peut faire appel à moyens naturels comme les fleurs de Bach, pour ne pas arriver au bout du rouleau.

Les systèmes floraux, dont les fleurs de Bach, sont des outils souvent utilisés en naturopathie pour aborder le côté émotionnel des déséquilibres physiques. Dans le cas du burn-out, c’est la perturbation psychique et émotionnel qui se traduit en troubles de l’organisme. L’exemple le plus évident ce sont les désordres digestifs liés au stress, ou bien l’altération du sommeil.

Si bien la combinaison de fleurs de Bach est propre à chaque situation et individu, il y a certains élixirs incontournables dans la gestion de la surcharge de travail. Voici quelques pistes.

Pour savoir dire “non”

Centaurée – pour ceux qui mettent les priorités des autres avant les siennes.

Noyer – pour ceux qui se laissent influencer par les opinions externes.

Pour apprendre à mesurer ses forces

Verveine – pour ceux qui se laissent emporter pour son enthousiasme excessif.

Chêne – pour ceux qui subissent un sens du devoir démesuré.

Pour soulager le désespoir.

Orme – pour ceux qui se sentent débordés.

Châtaigner – pour ceux qui se sentent accablés et sans issu.

Voici quelques images pour vous.

Il ne faut pas oublier que les élixirs floraux ne remplacent pas le travail d’un psychologue ou un psychiatre. En cas de déséquilibre émotionnel ou psychologique prononcé et de longue durée, je vous conseille de consulter votre médecin. En revanche, en prévention, ou pour les états d’âme ponctuellement troublés, les fleurs de Bach sont des formidables alliées.

Je vous propose une recette personnalisée. N’hésitez pas à me contacter.

Sources :

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *