Tél

06 52 06 63 00

E-mail

orench.anna@gmail.com

Je ne pouvais pas finir cet octobre rose sans mettre à l’honneur la réflexologie comme moyen de détente. Car il s’agit d’un soin conseillé comme accompagnement dans un processus oncologique. C’est ainsi grâce à la capacité du massage réflex de soulager les tensions, comme d’alléger les effets secondaires des traitements. Je vous raconte mon expérience.

Cela fait déjà plus de trois ans que je me vois, par pure volonté du destin, liée au milieu oncologique en tant que réflexologue. Cette aventure a commencé à Toulouse, où je suis tombée par hasard sur l’association Étincelle Occitanie. J’étais surprise, dans un premier temps, de pouvoir pratiquer le massage réflex sur personnes atteintes de cancer. Ceci était contraire à ce qu’on m’avais toujours dit. Je me suis beaucoup renseigné avant de me lancer, commet j’ai raconté dans mon article Réflexologie et cancer, par soucis de sécurité.

Cependant, mes recherches, comme les responsables de l’association m’ont rassuré sur la convenance de cette pratique sur ce collectif. En effet, même la ligue contre le cancer préconise la réflexologie comme un soin de soutien.

Depuis, plusieurs paires de pieds en traitement oncologique sont passés par mes mains. Ils m’ont appris l’efficacité du massage réflex dans la promotion de la détente de ce collectif si sensible. Il faut tenir en considération le coup de stress que peut supposer apprendre la nouvelle d’être atteint(e) de cancer. Également, se soumettre aux inconfortables traitements ou vivre avec l’incertitude du futur, ce n’est pas facile. Ceci se rajoute au stress de la vie quotidienne que nous subissons tous, due aux problèmes familiaux, économiques ou d’autres. La gestion du stress me paraît, donc, de vitale importance pour ces personnes. Il faut savoir aussi que le stress est, en plus, un grand immunodépresseur. Dans le cas de cancer, l’immunité est très compromise, donc un axe principal à renforcer.

De plus, j’ai constaté également son action dans le soulagement de la douleur. En outre, l’amélioration du sommeil, ou l’allégement des problèmes digestifs sont des bienfaits fréquents de la réflexologie.

Après mon déménagement dans les Pyrénées Orientales, je n’ai pas eu besoin de chercher comment poursuivre cette aventure. Encore une fois, par caprice du hasard, l’association Équilibre 66 est apparue sur mon chemin. Je me retrouve, donc, dans “La maison entre parenthèses” à nouveau mêlée à ce merveilleux collectif de combattantes, à mon plus grand plaisir.

Aujourd’hui, je n’hésite pas une seconde à conseiller la réflexologie plantaire, faciale ou auriculaire comme moyen de détente dans le contexte oncologique, mis à l’honneur dans l’octobre rose. Mon expérience, comme le témoignage des “étincelles” et des “parenthèses” me donnent raison.

Si vous êtes dans cette situation, vous pouvez aussi bénéficier de ce formidable soin qu’est la réflexologie. N’hésitez pas à me contacter.

Sources

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *