Tél

06 52 06 63 00

E-mail

orench.anna@gmail.com

On entend parler dernièrement du lien entre aliments lacto-fermentés, microbiote et stress. Si bien on préconise souvent ces légumes marinées en sel pour améliorer notre digestion, par quel étrange mécanisme peuvent les cornichons être la solution à notre angoisse ?

Lacto-fermentation kesako ?

La lacto-fermentation ou fermentation lactique, est un processus qui provoque la formation d’acide lactique. Ceci rend le milieu plus acide, ce qui aide à l’élimination de bactéries nocives et évite la putréfaction. On a utilisé traditionnellement cette transformation culinaire pour conserver les aliments, en les conservant en eau salée. Or, il se trouve que, en plus, cela rend la nourriture plus digeste. En effet, les bactéries bienfaisantes qui se développent par ce mécanisme ont un effet pro-biotique sur la microbiote intestinale. C’est-à-dire, elles nourrissent les microorganismes présents dans notre tube digestif, en facilitant ses fonctions.

Microbiote et émotions

Et quelles sont ces fonctions ? D’un côté il y a la fonction évidente digestive, car le microbiote participe dans la digestion des aliments. D’un autre, ces bactéries ont la capacité de détruire des agents pathogènes présents dans la nourriture. Cela explique ce lien étroit entre intestins et immunité. Or, en plus, c’est dans le tract digestif qu’une partie de la sérotonine et de GABA se produit. Ceux-ci sont des neurotransmetteurs impliqués dan la régulation de l’anxiété, la déprime ou l’insomnie.

Il faut savoir que les aliments sucrés et raffinés détériorent notre microbiote. Si face à une situation de stress, on a la tendance à abuser de ce type de produits, on a l’intérêt à compenser avec les lacto-fermentés.

Pour résumer, la consommation quotidienne de ces aliments macérés en eau et sel nourrit et bénéficie la flore intestinale. Si celle-ci est en bonne santé, produit de la sérotonine et du GABA, qui améliorent l’état d’âme. Dont la relation entre lacto-fermentés, microbiote et stress

Quels sont les aliments lacto-fermentés

Nous connaissons bien certains de ces aliments, puisqu’ils intègrent notre gastronomie traditionnelle. C’est le cas de la légendaire choucroute, du yaourt ou du pain au levain. En fait, on trouve de plus en plus de légumes lacto-fermentés dans le marché (carotte, radis, betterave, etc.).

Or, il y a d’autres produits, méconnus il ya quelques années, qui deviennent de plus en plus populaires. En effet, il est désormais assez facile de trouver du Kombucha, du kéfir (de lait ou de fruits), du miso, ou du tofu lacto-fermenté. On trouve d’ailleurs, des recettes pour réaliser certains de ces préparés maison.

Voici, donc, une ressource de plus pour nous défendre des mau , qui, en plus, est un plaisir de consommer. Pour d’autres informations, ou un programme personnalisé en gestion d’estrés, n’hésitez pas à me contacter.

Pour plus d’information :

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.